La formation continue pour ingénieur et autres professionnels en environnement

La chronique de l’Université de Sherbrooke

 

Universite-de-Sherbrooke2

Afin de demeurer compétitifs, les professionnels doivent maintenir à jour leurs connaissances et leurs compétences. Les domaines de l’environnement et du développement durable sont en constante évolution, ainsi que plusieurs secteurs d’activités où l’on retrouve des ingénieurs à l’œuvre. À l’Université de Sherbrooke, des centres de formation s’occupent justement de bien accompagner les professionnels sur le marché du travail dans leur démarche de perfectionnement, dont le Centre de formation continu de la Faculté de génie (CFC Génie) ainsi que le Centre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE). Ces centres accueillent divers profils : administration, sciences humaines, génie, droit, sciences naturelles, etc.

 

Formation continue pour ingénieurs

La formation continue pour les ingénieurs permet notamment de maintenir la crédibilité de la profession auprès de la population. Avec des valeurs qui gravitent autour de la compétence, la responsabilité et l’engagement social, les ingénieurs eux-mêmes reconnaissent l’importance de mettre à jour et approfondir en continu leurs compétences professionnelles. « L’ingénieur en exercice qui désire se développer et évoluer comme professionnel dans son milieu de travail, que ce soit en industrie, comme ingénieur-conseil ou en recherche, va devoir un jour se positionner quant à ses aspirations professionnelles et déterminer comment il devrait orienter sa formation continue en conséquence, explique Michel Noël, directeur du Centre de formation continue de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke. Et c’est là qu’un centre de formation continue peut l’aider à y voir plus clair.»

Plusieurs avantages découlent de la volonté d’une entreprise de voir ses employés formés en continu. Michel Noël est catégorique : « La formation continue permet d’avoir des employés plus motivés, qualifiés et confiants, d’augmenter la productivité et d’accroître la rétention des employés, de propulser l’innovation à un autre niveau et de voir une différence dans la qualité des produits autant que des services.»

 

De la gestion à la sécurité informatique

Le Centre de formation continue de la Faculté de génie offre de la formation continue pour les ingénieurs,  gestionnaires et autres professionnels scientifiques et techniques. Il propose entre autres des programmes d’études en gestion de l’ingénierie, en génie civil et en génie électrique et informatique.

«Notre expertise est principalement orientée vers la formation d’ingénieurs qui veulent accéder à un poste de gestion d’une équipe d’ingénieurs et de professionnels avec nos formations en mode poupée russe : le microprogramme de 2e cycle en gestion de l’ingénierie – aussi offert 100 % à distance -, qui peut se transformer en diplôme, qui peut à son tour devenir rien de moins qu’une maîtrise! Et ce qui est intéressant, ce sont les conditions d’études mises en place pour répondre aux besoins spécifiques d’une clientèle en génie sur le marché du travail, ajoute le directeur. Et nous sommes les seuls au Québec à offrir cette formation dédiée aux ingénieurs.»

•  Maîtrise en gestion de l’ingénierie
•  Diplôme de 2e cycle en gestion de l’ingénierie
•  Microprogramme de 2e cycle en gestion de l’ingénierie (cheminement en présentiel ou à distance)

Du côté du génie informatique, deux nouveaux microprogrammes viennent de voir le jour, tous les deux 100 % à distance ! Ils s’adressent à des administrateurs de systèmes, ingénieurs ou informaticiens; le premier pour ceux qui n’ont pas une connaissance approfondie de la programmation OU à des programmeurs ; le deuxième est pour ceux qui ont déjà une connaissance de la programmation et qui désirent pousser un peu plus loin leurs apprentissages de la sécurité informatique après le premier microprogramme.

•  Microprogramme de 2e cycle en sécurité des systèmes informatiques
•  Microprogramme de 2e cycle en sécurité informatique avancée

 

Le Centre offre également du perfectionnement pour les ingénieurs sous forme de perfectionnement de courte durée, principalement au Campus de Longueuil.

Outre la gestion de l’ingénierie, les secteurs de formation offerts par le Centre sont nombreux et variés : sécurité informatique, communications, technique, législation, environnement.

Pour tout savoir sur le Centre, rendez-vous au www.USherbrooke.ca/genie/fc


Se perfectionner en environnement
Vous avez le choix, selon vos aspirations et votre agenda : un diplôme, une maîtrise ou l’un des quatre microprogrammes en environnement tous offerts à Longueuil. Que ce soit pour vous perfectionner ou vous maintenir à jour sur des questions précises en lien avec votre pratique professionnelle. La majorité de ces formations peut être suivie à temps partiel ou à temps complet. Notez que nos formations accueillent divers profils : administration, sciences humaines, génie, droit, sciences naturelles, etc.

 

•  Le diplôme de 2e cycle en gestion de l’environnement
•  La maîtrise en environnement
•  Le microprogramme de 2e cycle en vérification environnementale
•  Le microprogramme court de 2e cycle en environnement
•  Le microprogramme de 2e cycle en environnement
•  Le microprogramme de 2e cycle de perfectionnement en environnement

 

Nous offrons également des formations intensives : Gestion des risques pour ingénieurs et autres professionnels, Vérification environnementale et Évaluation environnementale de site. À la fin de ces formations d’une durée d’environ 5 jours, une attestation de participation vous est remise.

Ces formations sont offertes par le Centre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE) de l’Université de Sherbrooke. Avec plus de 40 ans d’expérience en formation en environnement et plus de 20 ans de présence en Montérégie, le CUFE est reconnu par les acteurs du milieu de l’environnement au Québec pour la qualité de ses formations et de ses formateurs.


Collaborations avec les entreprises

Stages : nos étudiantes et étudiants du baccalauréat et de la maîtrise en environnement suivent des stages en milieu de travail. Si vous êtes intéressés à accueillir un stagiaire au sein de votre équipe, communiquez avec le Service des stages et du placement de l’Université de Sherbrooke.

Projets intégrateur en environnement et développement durable : les organisations qui désirent profiter de l’expertise de nos étudiantes et nos étudiants sont invitées à nous soumettre leur projet. Celui-ci doit être de nature concrète, appliquée et faire appel à une équipe multidisciplinaire. Par exemple, il peut s’agir autant de la rédaction d’une politique de développement durable ou d’un plan d’action que d’une étude plus complexe sur une problématique environnementale précise. Tous les travaux des étudiants sont supervisés par le responsable du cours. Celui-ci s’assurera du respect de l’échéancier, de la qualité du rapport et facilitera les échanges client-étudiant.

Sujet d’essai : dans le cadre de la maîtrise en environnement, une centaine d’étudiantes et d’étudiants doivent, au terme de leurs études, rédiger un essai sur un sujet en environnement ou développement durable. De plus en plus, les étudiants désirent effectuer ce travail en collaboration avec les entreprises et les organismes du milieu, et ce, afin de travailler sur un projet concret et appliqué. L’essai devrait être normalement complété à l’intérieur d’une session (4 mois) et représente environ 270 heures de travail. L’étudiante ou l’étudiant inscrit à l’essai est dirigé par un spécialiste de la discipline touchée par son essai.

Pour nous soumettre un projet ou un sujet d’essai, vous pouvez écrire à Environnement@USherbrooke.ca

 

 

Comments are closed.