L'industrie

Source : (Institut de la statistique du Québec (ISQ), recipe 2013, ailment Enquête québécoise sur l’industrie de l’environnement 2011 – Rapport d’enquête, en ligne, www.stat.gouv.qc.ca.)

 
Selon l’enquête québécoise sur l’industrie de l’environnement; l’industrie de l’environnement comprend les entreprises qui produisent des biens et services qui servent à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l’environnement, telles que la contamination de l’eau, de l’air et du sol, ainsi que les problèmes liés aux matières résiduelles (déchets, rejets de production, etc.), au bruit et aux écosystèmes. Sont inclus également les biens et services liés à l’eau potable, à la production d’énergie renouvelable et au stockage d’énergie, de même que les services relatifs à l’efficacité énergétique.

L’industrie en chiffres
Selon l’enquête québécoise sur l’industrie de l’environnement; « Le Québec compte environ 1460 entreprises environnementales en opération en 2011. De ce nombre, 576 (39%) sont des entreprises environnementales spécialisées qui ont uniquement des revenus environnementaux, alors que 884 entreprises (61%) sont des entreprises environnementales non spécialisées qui, en plus d’avoir des revenus environnementaux, ont également des revenus provenant de la vente de biens et services autres qu’environnementaux. Avec 618 entreprises environnementales (42%), l’activité environnementale « Matières résiduelles» compte le plus grand nombre d’entreprises environnementales au Québec ». Toujours selon l’enquête québécoise sur l’industrie de l’environnement; « En 2011, les entreprises environnementales ont déclaré des revenus environnementaux, à savoir des revenus provenant de la vente ou la location de biens et services environnementaux, de 8058M$,»

L’emploi dans l’industrie
Selon l’enquête québécoise sur l’industrie de l’environnement; «Les emplois environnementaux seraient principalement dans l’activité environnementale «Matières résiduelles», avec 10 838 emplois (38%). Ensuite, les activités « Énergie renouvelable» et «Eaux usées» suivaient avec 5091 emplois (18%) et de 3173 emplois (11%) respectivement. Le niveau de l’emploi pour les autres activités environnementales se situerait à des niveaux comparables avec 1514 emplois (5%) pour l’activité «Eau potable», 1 317 emplois (5%) pour l’Air», 1516 emplois (5%) pour le «Traitement des sols», 1379 emplois (5%) pour l’«Efficacité énergétique», 1777 emplois (6%) pour la «Gestion environnementale» et 1584 emplois (6%) pour «Biodiversité, bruits, vibrations».» Pour un total de 28 188 emplois environnementaux.

La recherche et développement dans l’industrie
Selon l’enquête québécoise sur l’industrie de l’environnement; «Des 1460 entreprises environnementales estimées au Québec en 2011, 507 (35%) ont dépensé 127M$ en recherche et développement environnemental en 2011. Toujours en 2011 au Québec, des 507 entreprises environnementales estimées qui ont des dépenses en recherche et développement environnemental, 464 (92%) entreprises recouraient aux revenus de leur entreprise pour financer leurs activités de recherche et développement environnemental.»